Direction Musicale



         Stéphane DELINCAK


Stéphane Delincak obtient en 2003 une Maîtrise de Musicologie à l’Université Toulouse le Mirail. Titulaire du D.E.M. de piano de l’E.N.M. de Montauban, il se perfectionne ensuite auprès de Thérèse Dussaut dans la classe supérieure d’interprétation ainsi que dans la classe d’accompagnement du C.N.R. de Toulouse. Il y suit également une formation en basson baroque et participe aux activités du département de musique ancienne du C.N.R. de Toulouse. Dernièrement il perfectionne la direction de chœur auprès de Georg Grün et Philippe Le Fèvre.


Depuis 2003, il partage son activité professionnelle entre la direction de chœur et d’orchestre, l’accompagnement des chanteurs au piano et le théâtre. 


Il travaille depuis 2003 régulièrement avec plusieurs chanteurs lyriques et créé, notamment,  des programmes de Récital chant et piano avec les barytons Bruno Vincent (Le voyage d’hiver de Franz Schubert), et Benoît Duc (De Don Quichotte à Figaro, De Falla, Ibert, Ravel, Bizet, Mozart… mélodies et airs d’opéra). 







      Luciano BIBILONI


Né à La Plata, en Argentine, Luciano Bibiloni entre dans l’univers musical à quatre ans par le chant choral. Pendant son enfance il s’exerce au piano, au violon, au chant et à la guitare et se perfectionne ensuite avec les meilleurs professeurs du pays : Susana Romé pour le piano, Roberto Régio, pour le violon et l’alto, et Reynaldo Censabella pour la voix.


Il étudie la composition et la direction musicale à l’Université Nationale de La Plata, Argentine, à partir de 1995, tout en gardant une activité professionnelle dans le monde de la direction musicale et l’interprétation, essentiellement dans le Teatro Colón, de Buenos Aires, et le Teatro Argentino, de sa ville natale.  Suite à l’obtention de son diplôme universitaire de professeur, il quitte son pays pour enrichir sa formation en Espagne, avec le compositeur Josep Soler, et en France, principalement au CNSM de Paris.

 

Il obtient un diplôme de perfectionnement en direction chorale (Diplôme d’études musicales supérieures – DEMS) au CNR de Paris dans la classe de Patrick Marco, d’orchestration et analyse, avec Alain Louvier, et musique ancienne, avec Olivier Trachier. Il a également réalisé sa fin d’études de chant dans le Conservatoire Darius Milhaud, de Paris.




Kyrie, extrait de la Messe Nº 2 de Luciano... par verypr

En 2004, en parallèle de sa formation, il participe à la création de la                       compagnie « Acide Lyrique » en tant que pianiste comédien, arrangeur et chef de chant. Suite au succès de leur premier spectacle Récital Parodique la compagnie crée un deuxième spectacle Opus à l’Oreille en 2008 puis un troisième spectacle : Opéra Pastille en 2011 (théâtres de Midi-Pyrénées, de France et à l’étranger, Festivals d’Avignon de 2006 à 2009 et en 2013, Scène Nationale de Bayonne…). Par ailleurs, Stéphane Delincak est engagé comme pianiste et comédien dans la compagnie « Le Grenier de Toulouse » (Linda et Alphonse...) et Le « Lézard Bleu Cie » Pina ou le désir d’être aimé et Bonne pêche et bonne atmosphère, spectacle autour de la vie d’Arletty mis en scène par Patrick Abéjean. En décembre 2010, il assure les arrangements musicaux et le rôle de comédien pianiste dans L’imitateur de Thomas Bernhard, par la Cie « Les Cyranoïaques », mis en scène par Patrick Abéjean, au Théâtre National de Toulouse. Dernièrement, il participe au dernier spectacle des « Cyranoïaques »C’est idiot ! Cabaret crétin.


Passionné par le chant choral, il participe à divers ensembles amateurs et professionnels (« chœur du Capitole de Toulouse », participation à de nombreux opéras) en tant que chanteur (baryton). Par ailleurs, Il fonde et dirige à Toulouse, depuis 1997, l’Ensemble Vocal et Instrumental « A bout de souffle » qui se produit dans la région Midi-Pyrénées et en France (Auditorium Saint-Pierre des Cuisines-Toulouse, Odyssud-Blagnac, festival Eclats de voix à Auch, festival de Sylvanès). Il monte, avec cet ensemble, des programmes de musique sacrée (Requiem de Mozart, Gloria de Vivaldi, Funeral Sentences de Purcell), profane (choeurs a capella de Poulenc, Debussy, Ravel, Gabriel Fauré : Le grain de la voix) et scénique (Didon et Enée de Henry Purcell, mis en scène par Dédeine Volk-Léonovitch et Platée de Jean-Philippe Rameau, mis en scène par Patrick Abéjean, repris à Odyssud-Blagnac en avril 2012. L’Ensemble est en résidence de la création pour un nouvel opéra baroque : The Fairy Queen de Henry Purcell, mis en scène par Patrick Abéjean, prévue à Odyssud pour mars 2014.

En décembre 2013, il est recruté pour prendre la direction du Chœur Toulouse Garonne.















 

Depuis son arrivée en France, Luciano s’est fait une place dans le monde de la musique chorale et orchestrale, tout d’abord en dirigeant au sein du mouvement A Cœur Joie différents ensembles de jeunes et adultes, ainsi que des projets régionaux de multiples fédérations chorales (Paris Ouest – Yvelines, Provence, Alsace). Il enchainera les expériences avec des ensembles de haut niveau (Ensemble Vocal Mélanges, Ensemble Andantino, Chœur de l’Orchestre Colonne, etc.) et il travaillera régulièrement avec la Maîtrise de Paris, dont Patrick Marco est le directeur musical, pendant trois ans.

 

Il a été professeur de chant choral dans plusieurs conservatoires de Paris et sa région, notamment l’Ecole Nationale de Musique de Bourg-la-Reine et les conservatoires de la Ville de Paris. Il fait régulièrement des prestations en tant que ténor soliste, dans le monde de l’oratorio et de l’opéra de concert.

 

Il dirige de multiples ensembles orchestraux (Sinfonieta de Paris, Europa Musa, Les Muses Galantes, Les Musiciens de Mademoiselle de Guise, Badgodesberg Kantatenorchester, etc.) en assurant aussi la direction artistique (Orchestre Symphonique du Val-de-Marne, Orchestre du Festival au Pays du Mont-Blanc).

Depuis 2009, Luciano Bibiloni est le directeur musical et artistique de la Maîtrise de la Cathédrale Saint-Étienne, de Toulouse.